ACTE en 6 actes

Acte I (1989-1992)


Tableau : Le département des langues de l’université de Nantes. Fin septembre. Le temps est à la pluie. Il fait froid et gris. Ronald Hochhausen, professeur d’allemand à l’université de Nantes, est assis à son bureau, entouré de quelques uns de ses collègues. On discute pédagogie et culture, cherche comment proposer une autre approche de l’apprentissage des langues. Ce n’est que l’une des nombreuses réunions qui eurent lieu tout au long de cette année universitaire. Sont présents des enseignants de plusieurs départements, l’atmosphère est à la collaboration. Tout le monde souhaite proposer un projet à même de réunir des étudiants de différents horizons avec des enseignants travaillant dans des départements universitaires séparés, bien que complémentaires.

Le résultat : l’association ACTE voit le jour le 16 novembre 1989 et lance sont premier atelier de théâtre en allemand.

 


Acte II (1992-1995)

Tableau : Plusieurs années ont passé et un nouveau professeur, Günter Krause, est à la tête d’ACTE. L’association connaît des évolutions majeures dues à l’ambition d’ouverture que Günter nourrit pour ACTE. En l’espace de quelques années, de nouveaux partenariats au niveau national comme international sont créés, des cours de théâtre en langue étrangère se voient intégrés à l’offre de formation universitaire en collaboration avec le nouveau Théâtre Universitaire inauguré en 1995, avec les étudiants de l’université Günter Krause met chaque année en scène une pièce contemporaine. Ses projets portent ses fruits et Günter/ACTE est chargé d’organiser et de gérer les services culturels de la faculté des langues.

 


Acte III (1995-1998)

Tableau : ACTE est en plein épanouissement et a besoin désormais d’un employé permanent pour gérer les projets culturels d’amplitude que développe l’association. Pendant deux ans, Jérôme Carlier assurera, aux côtés de Günter Krause et des membres de l’association, la coordination des projets importants, tels que la saison allemande (en partenariat avec un réseau international), la présentation par les étudiants d’une pièce contemporaine lors du festival annuel du Théâtre Universitaire (TU), ainsi que les collaborations très étroites et régulières avec des professionnels du théâtre. La presse internationale chante les louanges des succès d’ACTE. L’association n’est désormais plus seulement ancrée dans la faculté des langues de l’université de Nantes, mais également dans pléthore de structures à l’échelle nationale et internationale.

 


Acte IV (1998-2003)

Tableau: Après tous les succès de l’acte précédent, ACTE décide de réduire la voilure. La majorité des étudiants ayant participé en tant qu’acteurs aux activités de l’association ont repris leur chemin, continuant leurs projets théâtraux et culturels à un niveau professionnel. Le théâtre en langue allemande, les tournées nationales et internationales, ainsi que les collaborations avec les professionnels du spectacle restent à l’ordre du jour, avec néanmoins un changement majeur. L’association reçoit des financements pour accomplir un projet ambitieux qui associe cinquante étudiants français et allemands participant à un atelier d’écriture théâtrale dont les textes ont été présentés à un très large public à Düsseldorf et à Nantes. Le partenariat d’ACTE avec l’opéra d’Angers-Nantes est à présent en place de sorte qu’échanges et projets se succèdent à un rythme régulier.

 


Acte V (2003-2007)

Tableau: entrée d’Anna Leplay, actrice et ancienne étudiante du département d’anglais de l’université de Nantes. Deux nouveaux ateliers sont ajoutés au répertoire d’ACTE, l’anglais et le FLE. Peu après, ACTE s’enrichit de l’italien (Emmanuelle Buriniand) et de l’espagnol (Cristina de Lorenzo, Chantal Ringot et Julia Gomez). L’association dispose désormais d’un total de cinq ateliers et une option « théâtre en allemand » est intégrée au diplôme de licence en arts du spectacle. Les représentations données par ACTE lors de divers festivals de théâtre se poursuivent, des pièces en anglais se joignent à présent aux tournées.

 


Acte VI (2007- )

Tableau : la palette d’ateliers de théâtres d’ACTE continue de gagner du terrain. Un nouveau programme universitaire est financé à travers la France (le Plan Réussite en Licence) et ACTE commence à proposer deux ateliers par langue, l’un consacré à la préparation d’une pièce entière et l’autre à un court sketch. En 2011, ACTE inaugure son premier festival de théâtre amateur (Decontr’ACTE) en partenariat avec le TNT. Tous les ateliers de l’association y présentent leurs pièces et divers professionnels venus de l’extérieur sont invités à jouer. Un stagiaire est alors recruté chaque année afin d’aider à préparer le festival (communication, organisation, planning, développement des partenariats). Actuellement, ACTE participe à un nouveau projet régional (RFI Europe) pour lequel elle a proposé une collaboration innovante et inédite entre la Faculté des Langues et Cultures Étrangères, le TU et ACTE. Si tout va bien, vous pourrez voir à partir de 2015 des activités, projets et autres programmes de recherche encore plus originaux et audacieux…